Otter lake
Quand les tatouages à moustache se rincent l’œil // L’intimité est en perdition

Quand les tatouages à moustache se rincent l’œil // L’intimité est en perdition

image

Cependant qu’elle monopolise la couve de pléthore de magazines, deux morceaux inédits atterrissent sur le ouaibe

Star marionnette à la solde des majors ou self made artist au profil immaculé ? Fut-elle ou non pur produit de consommation , Lana Del Rey ne fera pas tarir de sitôt les plumes, approbatrices ou railleuses, des uns et des autres.

Outre son personnage, l’égérie naissante compose de la musique. Son album Born To Die verra d’ailleurs le jour le 31 janvier. L’internet étant ce qu’il est, les fuites ne sont guère étonnantes. Deux titres inédits ont leaké dans les tuyaux du web dernièrement, This is what makes us girls et National Anthem. Reste que le piratage de l’album s’avère d’une difficulté déconcertante, nécessitant pas mal de combines de hackers.

Le premier titre à m’être tombé sous la main, This is what makes us girls , conforte a priori les inquiètudes éventuelles que l’on peut émettre quant à l’album à venir. Une production dans le genre candy pop, radiogénique, un tantinet putassier. Le format est clairement destiné au grand public, les notes trahissent les velleités commerciales du label de la belle aux lèvres impossibles.

Pourtant, le miracle Del Rey se produit une fois encore. La tragédie transperce le superficiel; le venin rose de Lana anéanti les artifices dont on l’a préalablement parée. D’une chanson pour fille jaillit le dard d’une adolescence aussi frondeuse que désabusée. Dans un éclat d’émotion, entre bouleversement et combativité.

Lana a déclaré sur les réseaux sociaux que la chanson, à l’instar de l’autre titre leaké, n’était qu’une version inaboutie de celle qui paraitra sur l’album.

La promesse d’un grand disque n’en est que confortée.


Destroy what destroys you // again

Destroy what destroys you // again

Nature Morte

Nature Morte

Égérie
"Ce rêve étrange et pénétrant D’une femme inconnue… Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la              même Ni tout à fait une autre…”

Égérie

"Ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue…
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre…”

La fonte des glaces est un phénomène douloureux // En témoigne la trombine de cette banquise.

La fonte des glaces est un phénomène douloureux // En témoigne la trombine de cette banquise.

L’identité nationale
… Et s’évanouit aux caprices du monstre avide, panaché de rouge et de blanc, auréolé des étoiles de l’assouvissement qu’il n’effleura jamais, mais qu’il poursuivit jusqu’à la fin… Le gosse s’éteignait, ébloui… en crevait…

L’identité nationale

… Et s’évanouit aux caprices du monstre avide, panaché de rouge et de blanc, auréolé des étoiles de l’assouvissement qu’il n’effleura jamais, mais qu’il poursuivit jusqu’à la fin… Le gosse s’éteignait, ébloui… en crevait…

Manifestement, quelqu’un a adopté le ” Destroy What Destroys You”

Manifestement, quelqu’un a adopté le ” Destroy What Destroys You”

Invariablement, les storm-troopers sont des énormes branleurs.

Invariablement, les storm-troopers sont des énormes branleurs.

Cette fille // surtout

Cette fille // surtout